Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Vincent Défossez

www.aquadomia.com

Apprendre la plongée sous-marine, prendre des cours de plongée sous-marine, ou faire un stage de plongée sous-marine, cela peut se faire à tout âge !

illustrdive.jpg

Il n’y a pas d’âge limite supérieur défini pour pratiquer la plongée sous-marine. Et j'en profite pour ressortir de fameuses maximes : "on a l'âge que l'on a dans sa tête" ou "on a l'âge des ses artères" ou "il n'est jamais trop tard pour bien faire".

On connaît nombre de moniteurs qui à plus de 60 ans continuent de l’enseigner au quotidien ou même commencent à l'enseigner au quotidien, heureux de faire enfin à la retraite ce qu'ils souhaitaient faire depuis toujours !

Mon stagiaire le plus sénior pour la formation Open Water PADI avait 75 ans. Bon nombre de mes stagiaires ont passé le niveau 4, très exigeant physiquement, après 50 ans !

Le Commandant Cousteau participait encore activement à l’exploration sous-marine à plus de 70 ans.

Ces exemples montrent que la plongée sous-marine, même commencée tard, pourra être pratiquée encore de longues années. Les limitations et contre indications à l’activité sont les mêmes que pour les autres plongeurs et concernent essentiellement l’appareil respiratoire, cardio vasculaire et auriculaire. Bien sûr il vous faudra consulter au préalable soit un médecin fédéral de la FFESSM, soit un médecin du sport pour vous délivrer un certificat de non contre indication à la pratique.


C'est facile d'apprendre à plonger. Le plus gros apprentissage se situe généralement au niveau de l'équilibre car tout vos repères terrestres acquis au cours de toutes ces années écoulées vont être bouleversés ! Ainsi rien ne sert de chercher à s'appuyer sur l'eau, celle-ci bouge... il faut apprendre à se laisser porter sans avoir d'appui solide, et c'est bien souvent la phase qui prend le plus de temps avec l'âge. Alors relax ! Laissez-vous porter et flotter, vous découvrirez alors les joies de l'apesanteur qui vous permettent de vous affranchir de pas mal de contraintes comme l'embonpoint, le manque de souplesse : dans l'eau on vole et on se sent tout léger dont que l'on a assimilé l'attitude à adopter.. Elle ne nécessite que quelques gestes de base à acquérir. Cela signifie que l’on peut tout de suite s’immerger et pratiquer sous la direction d’un moniteur. 


L'autre avantage de la plongée sous-marine c'est qu'elle permet une approche douce de l'environnement et qu'elle peut se faire en famille. 
La plongée sous-marine peut être pratiquée simultanément par les enfants, les parents et les grands-parents dans un même temps et un même lieu pour vous permettre de vous émerveiller tous devant la merveilleuse nature sous-marine : corail, mérous.... un rapprochement familial et naturel !

Si vous souhaitez apprendre la plongée et que vous n'êtes disons... plus tout jeune, nous vous conseillons vivement de choisir une formation un peu plus longue que celles destinées aux jeunes sportifs, voire de débuter en cours particuliers. Le pré-requis pour commencer, outre l'aptitude physique, est votre propre motivation : ne faites surtout pas cela pour faire plaisir à votre conjoint ou votre famille, mais pour vous faire plaisir, parce que vous aimez l'eau et que vous êtes en bonne forme !

Pour commencer, je vous conseille de prendre une formule Discover Scuba Diving de découverte de la plongée sur une journée, puis de prendre une demi journée de repos et d'enchaîner par la formation Open Water PADI sur 4 jours qui vous permettra d'apprendre à évoluer en toute tranquillité dans la zone des 18 mètres.

 Pour ce qui est de la vue, n'hésitez pas à vous faire faire un masque à votre vue, vous profiterez ainsi pleinement de votre formation et de vos aventures en immersions sous-marine ! A très bientôt sous l'eau !



www.aquadomia.com

Commenter cet article

le gone 09/05/2011 19:01



Bonjour,


Mon commentaire a en partie été déclenché par le passage du N4 après 50 ans


Pour ce qui est des brevets étrangés non homologués en france...comme d'habitude, l'exception française ne reconnait plus les instructeurs CMAS3*, ni les brevet PADI, et ne respecte donc pas la
reglementation européenne à ce sujet, et préfère conserver un imbroglio fédéral mélange de proffessionel et d'amateur.


Pour ce qui est de partager une plonger ensemble avec plaisir.......c'est quoi raisonnable ???



Le Gone 06/05/2011 11:35



Attention à ce que l'on écrit...Meme si il est louable de vouloir démocratiser la plongée, et de penser que les retraités ont du temps et de l'argent, ce qui est vrai, qu'il y en a de plus en
plus, et que par de là donc il s'agit d'une clientelle interressante, il faut poser les faits.


On sait que la plongée au dela de 50 ans comporte plus de risque. on sait que les stastistiques d'accidents des examens du N4 au MF2, sont en fortes augmentations, car il s'agit d'examen exigeant
et que l'on "pousse" "tout le monde" à s'y présenter est dangereux ni cohérent et ne sert à rien, on n'est pas tous fait pour la pédagogie et on a pas tous le même physique, ni la même physio.


Pratiquer la plongée comporte des risques et il faut en être conscient. Un open water à 75 ans pourquoi pas ? Un N4 à 60 ans certes non !


nous ne sommes pas tous égaux face à la décompression.



Vincent Défossez 08/05/2011 10:17



Bonjour, merci beaucoup pour votre commentaire qui illustre tout à fait vos propos : attention à ce que l'on écrit, je rajouterais : attention à ce que l'on lit. Je suis tout à fait d'accord avec
vous sur les limites de plongées profondes avec exercices ou d'épreuves physiques démesurées. C'est bien pour celà que dans mon article je n'incite absolument pas à des cursus auquels vous
faites références, le N4 ou le MF2, mais plutôt à des cursus softs qui permettent de pratiquer la plongée loisirs en toute sécurité, sans démesure. vous savez certainement comme moi que l'on
peut faire des plongées extraordinaires à 12 mètres de fond, même si celles à plus de 60 mètres avec les qualifications qui vont bien excitent aussi notre appétit, tout en sachant que l'on ne va
pas les partager avec tout le monde celles-là !


Par ailleurs, je peux comprendre votre rancoeur à l'instar des cursus N4 ou MF2, sélectifs et encore décalés par rapport à la réalité, et des fois dangereux comme vous le soulignez à très juste
titre. Malgré tout, ce sont ces cursus qui sont nécessaires pour pouvoir exercer en france en toute légalité, même si certaines structures ou personnes veulent faire penser le contraire en
affichant des titres étrangers non encore homologués en france.


Donc rassurez-vous je n'ai pas dans cet article tenté d'inciter à l'extrême pour des séniors, il serait pour moi illégitime de pousser les personnes à aller au delà de leurs limites, et je ne
pense pas que des gens sérieux pourraient proposer celà ! Ce serait comme si je proposais en france des cursus trimix profonds sans en avoir le droit, ou des cursus recycleurs sur des machines
qui n'ont pas leur homologation européenne. Restons sérieux !


Merci encore pour votre commentaire qui fait avancer les choses, j'espère avoir le plaisir de vous rencontrer prochaînement et pourquoi pas sur une plongée... raisonnable ?