Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lorsque l'on pense à la plongée spéléologique "Cave diving", les sensations sont mélangées et il est difficile d'exprimer ce que l'on ressent en un seul mot, mais une description possible est peut-être de "vivre la découverte".

La découverte est une expérience et un besoin intrinsèque de l'être humain depuis avant l'âge du feu. L'exploration de la terre, des océans ou de la lune est motivée par l'envie de voir ce qui se trouve au-delà. Pour mieux comprendre qui nous sommes, d'où nous venons, et ce qui nous entoure et se cache juste sous la surface.

Aujourd'hui nous allons nous aventurer dans la spécialité la plus exigeante mais aussi la plus incroyable qu'offre notre belle activité qu'est la plongée spéléo.

Qu'est-ce que la plongée en grotte "cave diving" ?

Pénétrer dans des espaces confinés inondés et formés par du carbonate de calcium ou de la dolomite qui ont été minés ou dissous tout au long de l'histoire de la planète et qui se trouvent généralement sous la terre.

Comme décrit dans les normes qui régissent notre activité, la plongée spéléologique est une modalité incluse comme spécialité de la plongée technique sous plafond. A son tour, la plongée technique sous plafond envisage trois domaines, dans des environnements confinés ou aériens tels que : épaves et bateaux coulés, sous la glace, mines inondées, cavernes et grottes.

Cela signifie qu'il n'y a pas d'accès vertical direct à la surface comme l'exige la plongée en eau libre. En fait, la plongée technique est née grâce à la plongée spéléologique et à de grands pionniers comme Sheck Exley (1949-1994) à qui l'on doit le point de départ de certains des protocoles de sécurité encore utilisés aujourd'hui. Cette spécialité de la plongée a connu son essor initialement en Floride, au début des années 70.

Il existe plusieurs types de grottes en fonction du sol, de la structure et de l'histoire géologique :

Grottes marines - Ce sont des grottes formées principalement par l'action des vagues de la mer. Le principal processus impliqué est l'érosion. Les grottes marines sont présentes dans le monde entier, se formant activement le long des côtes actuelles et sous forme de grottes marines reliques sur les anciennes côtes. Certaines des plus grandes grottes creusées par les vagues du monde se trouvent sur la côte de la Norvège, mais elles sont maintenant à 30 mètres ou plus au-dessus du niveau actuel de la mer.

Grottes coralliennes - Ce type de grotte se forme lorsque des colonies de corail en eau peu profonde se développent et s'unissent, formant ainsi des parois dentelées ou bulbeuses autour d'une zone ouverte. Lorsque le littoral est repoussé ou que le niveau de la mer baisse, la grotte est exposée. Les vagues et le vent érodent le corail, agrandissant la grotte, parfois même la détruisant.

Tubes de lave - Un tube de lave est un type de grotte formé lorsqu'une coulée de lave à faible viscosité développe une croûte continue et dure, qui s'épaissit et forme un toit au-dessus de la coulée de lave toujours en mouvement. Les tubes se forment de deux façons : soit par l'encroûtement des canaux de lave, soit par des coulées de type pahoehoe où la lave se déplace sous la surface de la roche.

Grottes de dissolution - Elles sont créées par la dissolution des sédiments carbonatés (généralement calcaire et dolomite) de l'acide carbonique et l'action de l'écoulement de l'eau à travers un aquifère. On les trouve généralement dans les terrains karstiques et elles sont les plus connues des plongeurs spéléologues.

La région de la péninsule du Yucatan, située au Mexique, est célèbre pour la beauté de ses cenotes qui constituent des cavernes et des grottes avec des stalactites, des stalagmites, des colonnes, des racines d'arbres et des passages labyrinthiques qui offrent des rayons de lumière solaire dans leurs zones caverneuses, créant des effets visuels incroyables. En entrant dans la zone des grottes, les formes et les passages deviennent majestueux et doivent être explorés pour être décrits.

 

Comment faire de la plongée spéléo ?

Ce type de plongée nécessite un échelonnement progressif au sein de l'activité où des aspects importants doivent être préalablement résolus pour pouvoir en profiter en toute sécurité et être capable d'appliquer la technique appropriée.

Les piliers de la plongée spéléo sont la flottabilité, l'assiette et la statique. À cela s'ajoutent une configuration appropriée et standardisée de l'équipement, et plusieurs techniques de propulsion efficaces, entre autres compétences couvertes par la formation formelle.

La formation se poursuit avec une phase particulièrement importante, les compétences au sec, également connues sous le nom de "Land Drills". Dans ce cas, des scénarios réels auxquels le plongeur sera confronté sont simulés sur le terrain. Vous y apprenez les compétences relatives à la manipulation du dévidoir primaire et à son installation correcte, du finger spool (dévidoir secondaire) spécifique pour faire des sauts et des écarts, et l'utilisation correcte des marqueurs directionnels et personnels pour les décisions de navigation correctes (flèches, REM et cookies).

Les situations telles que la perte de visibilité, le manque de gaz et comment le partager, la perte de la ligne et du partenaire de l'équipe sont également enseignées.

Le travail d'équipe, ainsi que les contrôles préalables sur terre et sur l'eau sont des protocoles obligatoires pour la planification et la réduction du facteur humain. Tout cela est enseigné, en plus de la combinaison d'autres scénarios possibles. Savoir comment résoudre les situations qui peuvent se présenter, avec les bonnes techniques, est la meilleure façon d'obtenir des expériences réussies.

La voie à suivre pour atteindre tout cela est de commencer en plongée technique avec une formation complète comme celle fournie par le cours TDI Intro to Tech où les bases de ce qui précède sont incluses. A partir de là, avec l'expérience vécue, vous pouvez avancer vers de nouveaux défis.

La formation en plongée  en caverne comporte trois phases à accomplir, afin que vous puissiez atteindre une performance permettant de profiter de ces environnements en toute sécurité et que vous puissiez prendre les bonnes décisions.

Tout d'abord, comme tout cours de plongée, il y a une théorie qui soutient l'activité pour en connaître les champs d'application, les objectifs et les limites. Les aspects géologiques des différentes formations sont étudiés, et une grande partie de la théorie est axée sur tous les protocoles de sécurité qui nous permettront de sortir efficacement de la grotte et de profiter de ce merveilleux environnement.

La deuxième étape de la formation peut se faire selon la logistique, d'abord dans un milieu protégé peu profond, où l'on peut avancer certaines compétences qui seront ensuite répétées dans la zone d'eau libre proche de la caverne. Il s'agit du processus fondamental où tout ce qui a été appris lors des exercices terrestres est appliqué dans un espace adapté à la pratique, en réduisant l'impact environnemental et en préservant la zone de la grotte. Il existe des points de plongée spécifiques dédiés uniquement à la formation, exactement dans ce but.

Enfin, vient la phase finale, toujours attendue, de la plongée dans la zone des grottes. C'est le moment de mettre l'accent sur les décisions de planification et de navigation avec l'équipe, et de mettre en pratique tous les protocoles de sécurité qui doivent être appliqués à toutes les plongées en tant que procédure obligatoire... on commence à vivre le nouveau défi de la découverte et du retour à la lumière, c'est le résultat d'une formation et d'une méthodologie appropriées.

Quel est le bon moment pour faire de la plongée spéléo ?

La première question que l'on peut se poser est de savoir si le désir de plonger dans ces environnements est motivé par des décisions mûres, et non par la pression du groupe ou la compétition.

Une fois cette question résolue, la deuxième question que vous devez vous poser concerne l'expérience que vous avez en tant que plongeur récréatif et si vous êtes prêt à faire face aux demandes et aux exigences de cette spécialité. Chaque effort est payant et en vaut la peine, mais il est important d'envisager cette voie.

Pour dire la vérité, ce n'est pas facile, ce n'est pas rapide, et vous devez être prêt à investir en temps, en équipement, et la possibilité de voyager à l'étranger pour accomplir la dernière phase, le but entier pour lequel vous pouvez vous embarquer sur ce chemin ... le prix de la visite du monde souterrain !

Où plonger dans les grottes ?

Les phases un du cursus Cavern peuvent être facilement réalisées à Marseille dans le Parc des Calanques et pour l'achèvement du cursus Intro to Cave le Lot ou Bourg Saint Andéol en France ou les Cenotes au Mexique sont des destinations idéales.

La plongée en grotte, la dernière frontière

Le Mexique est sans aucun doute la meilleure option pour poursuivre la formation et la certification en raison des excellentes conditions de plongée, de la logistique et du soutien en surface. La diversité des cenotes et leur indescriptible beauté vous font découvrir continuellement de nouveaux endroits, même en faisant les mêmes circuits à plusieurs reprises. C'est incroyable de penser qu'il existe un monde parallèle incroyable sous la terre sur laquelle vous marchez.

La plongée spéléologique, le monde obscur

La plongée spéléologique n'est pas faite pour tout le monde et la décision de la pratiquer doit être prise après de nombreuses plongées dans des conditions diverses, car c'est ainsi que l'on grandit. Il n'est pas nécessaire de se précipiter, car tout vide peut produire une frustration anticipée ou même un accident. Les étapes ont déjà été décrites, et le cadeau sensoriel est unique si vous décidez de vous lancer, il suffit d'être patient, d'avoir de la continuité, et de s'assurer que vous recevez une formation de qualité pour avoir la meilleure expérience et minimiser les risques.

Les cursus cave diving TDI

Cours cavern TDI

Règles de sécurité et de respect en plongée spéléo, particulièrement au Mexique 

Voici les aspects importants de la plongée dans les grottes au Mexique que toute personne qui plonge là devrait prendre en compte.

Complexité
Les grottes du Mexique sont généralement plus complexes qu'en Floride ou en France. De nombreuses grottes populaires populaires ont un grand nombre de passages connectés, et de multiples entrées. Par exemple, le système Sac Actun a plus de 300km de passages et plusieurs centaines d'entrées de cénotes.
De nombreuses entrées auront (correctement) des flèches pointant vers une de ces entrées, il est donc possible que la direction des flèches du système change plusieurs fois au cours d'une plongée. Cela signifie que les flèches permanentes du système ne pointent pas nécessairement vers votre sortie. Suivre aveuglément les flèches du système a provoqué plusieurs décès et il est particulièrement important de se référer à la grotte et de marquer votre propre ligne dans les systèmes complexes de grottes du Mexique.

Fragilité et respect des concrétions.
Les grottes du Mexique ont tendance à être hautement décorées, il est donc
particulièrement important de connaître votre position par rapport au sol et au plafond de la grotte, ainsi que la ligne.

Les concrétions ne se forment que dans les grottes sèches.
Dans les grottes sous-marines inondées, lorsqu'une stalactite est endommagée, elle disparaît à jamais. En raison de la présence de nombreuses stalactites fragiles sur le plafond, la ligne a tendance à être plus proche du sol, et de nombreux plongeurs spéléo mexicains auront tendance à plonger
à plonger relativement près de la ligne, là ou en France, en absence de concrétion il nous arrive m^me de se coller ou de marcher au plafond !

Écoulement, débit et courant
À quelques exceptions près, les grottes mexicaines ont généralement un débit faible ou nul. C'est à la fois un avantage et un inconvénient, et les plongeurs habitués à sortir avec l'aide du débit doivent
ajuster les calculs de gaz pour tenir compte du fait qu'ils devront sortir à la nage.


Faible profondeur
Les systèmes de grottes au Mexique sont relativement peu profonds, souvent entre 5 et 20 m . Cela
Cela signifie que même les nouveaux plongeurs spéléo peuvent atteindre des distances linéaires assez importantes, et cela doit être pris en compte lors de la planification de la plongée. Pratiquer la pénétration progressive est toujours une bonne idée, et particulièrement dans les grottes complexes et peu profondes.


Lignes et repères permanents
Il n'existe pas de protocole unique pour la couleur et le marquage des lignes au
Mexique. Beaucoup de lignes de cavernes et de grottes d'entraînement populaires ont une ligne plus épaisse, mais ce n'est pas toujours le cas.
La plupart des flèches du système, mais pas toutes sont des flèches rouges plus grandes. Les sauts sont généralement marqués par une seule flèche, les sauts " importants ", comme ceux qui complètent un circuit, sont marqués par des flèches doubles. 
Il n'y a qu'une poignée de grottes qui ont des flèches tous les 60 m avec la distance jusqu'à la sortie indiquée.


Halocline
L'eau douce des grottes de la Riviera Maya repose sur une couche d'eau salée qui s'étend
sous toute la péninsule du Yucatan. 
La limite entre les couches d'eau douce et d'eau salée (halocline) varie en profondeur, elle est plus profonde lorsque la distance à l'océan augmente.
Le mélange d'eau douce et d'eau salée lorsqu'un plongeur traverse l'halocline entraîne une réduction significative de la visibilité.
Il est donc conseillé d'échelonner les positions sur la ligne pour atténuer ce phénomène.
L'halocline a également un impact sur la flottabilité. De manière contre-intuitive, il est nécessaire de
de vider les gaz lorsque vous descendez dans la couche d'eau salée et de gonfler votre aile lorsque vous remontez dans l'eau douce.
 

Pose de ligne réfléchie
Les grottes les plus populaires du Mexique, surtout celles utilisées pour l'entraînement, peuvent être très fréquentées. Votre ligne principale jusqu'à la ligne de la grotte doit être posée avec précaution, en laissant autant d'espace que possible aux autres équipes.
Choisissez une route jusqu'à la ligne principale qui passe par le milieu de la grotte ou qui suit un mur ou l'autre. Le fait de zigzaguer d'une paroi à l'autre "vole" une grande partie de la grotte aux équipes suivantes et n'est pas un comportement acceptable.
Il est important de se référer à sa propre ligne pour s'assurer qu'elle est bien posée.
Si elle est mal posée, sortez au dernier bon point d'ancrage et recommencez.

Cookies, flèches et REMs
Les protocoles de marquage des lignes qui sont enseignés dans le monde entier sont applicables au Mexique et doivent être compris par les autres plongeurs spéléo de la région. Beaucoup de personnes utiliseront des cookies et des flèches, mais les marqueurs de sortie de référence (REM) sont également courants au Mexique.

Un REM est un marqueur personnel qui ressemble à un biscuit rectangulaire. Il peut être utilisé pour indiquer la direction, la partie la plus longue du marqueur indiquant la sortie. Parce qu'il indique la direction, un REM peut avoir une bobine de saut liée directement à lui. Il est également moins susceptible qu'une flèche d'être source de confusion pour les autres équipes, s'il est placé à l'opposé de la direction générale de la navigation dans une grotte. Parce que les REM peuvent agir comme des témoins ou des flèches, ils peuvent réduire le nombre de marqueurs à transporter.

Impact sur l'environnement
Les plongeurs spéléo doivent éviter de jeter des déchets et minimiser leur impact sur l'environnement, où qu'ils soient dans le monde. Au Mexique, il est particulièrement important d'éviter tout contact avec les fragiles spéléothermes des grottes.
De nombreuses entrées de grottes sont situées dans des endroits éloignés, sans accès à une collecte régulière des déchets ou au recyclage, Il est donc utile de rapporter les déchets aux principaux centres  pour qu'ils soient éliminés.
La crème solaire peut polluer l'eau des cénotes et doit être évitée dans la mesure du possible.
En fait, certains sites populaires n'autorisent pas l'utilisation de crème solaire. Les insectifuges doivent, dans la mesure du possible, être biodégradables.

 

Cave diving en Cénotes

Tag(s) : #cave diving
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :