Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Vincent Défossez

Plonger à Marseille avec des requins ? Pour certains ce serait le rêve, pour d'autres l'horreur. Comme je le dis souvent au sein d'Aquadomia, les seuls requins qui existent à Marseille sont en centre ville, même si certains vieux récits relatent des rencontres. Pour ma part les plus gros poissons que je vois ici en plongées à Marseille sont les mérous, et il y a deux semaines j'ai eu la chance de croiser deux thons !

5446692842_2c2c99a78c.jpgL’école de plongée www.Aquadomia.com propose des formations plongée à Marseille entièrement sur mesure. Lors de la formation des débutants au PADI Open Water ou au niveau 1 de plongée à Marseille une crainte revient régulièrement : "Y-a-t'il des requins.. J'ai peur !". 

Lors des formations de perfectionnement PADI ou des cours niveau 2 de plongée, niveau 3 de plongeur , guide de palanquée niveau 4 à Marseille la question devient : "Est-ce qu'on pourrait avoir la chance de croiser des requins ?".

Malheureusement ce n'est pas demain que l'on va croiser des requins en plongée  à Marseille, comme le dit ce communiqué de presse :

L'Union européenne, avec les plus grandes captures de requins déclarées dans le monde, fait blocage avec d'autres pays méditerranéens sur la protection des requins menacés.

Oceana, la communauté internationale de conservation marine, dénonce la Commission européenne de bloquer les efforts pour protéger les requins menacées et les raies et en voie de disparition dans la mer Méditerranée, en vertu de la Convention de Barcelone. La protection de dix espèces de requins et de raies est l'une des questions clés pour discussion à la réunion biennale de la Convention, qui a débuté ces jours-ci à Paris. Les Non membres de l'UE au sein de la Convention des Nations ont déjà exprimé leur soutien à la protection de ces espèces.

L'inclusion éventuelle de ces poissons sur une liste  des espèces strictement protégées dépend du vote de l'UE. Pourtant, malgré avoir eu des mois pour le faire, la Commission européenne n'a pas encore adopté une position commune sur la question avec les États membres européens. Pendant ce temps, en 2009, les États membres de l'UE ont représenté ensemble le plus haut niveau de prise de requin déclarées globalement (16%), qui ont été capturés en Europe, en haute mer.

"Après avoir retardé cette décision deux fois déjà, parce qu'ils voulaient plus de temps pour« discussions internes », il est inexcusable que la Commission européenne ne parvenait pas à résoudre ses problèmes bureaucratiques dans le temps pour cette réunion cruciale", a déclaré Ricardo Aguilar, directeur de la recherche pour Oceana en Europe. "La Commission dit" nous avons besoin de protéger les requins ", mais quand il s'agit de la Méditerranée, leurs actions indiquent le contraire, allant même jusqu'à mettre en garde contre la protection des espèces menacées lors d'une réunion récente sur les requins méditerranéens ."

La Méditerranée est la région la plus à risque au niveau mondial pour les requins et les raies, avec 41% des espèces considérées comme menacées, comparativement à 17% au niveau mondial. Parmi les dix espèces à l'étude lors de la réunion de cette semaine, certains ont subi des déclins de populations, y compris les requins-taupes communs, des requins-taupes bleus et marteaux, dont la population de Méditerranée a été réduite de près de 99,9% au cours du 20e siècle. Toutes les espèces sont menacées par la surpêche, en dépit d'ores et déjà inscrits sur une liste d'espèces dont la capture doit être réglementée pour des raisons de conservation.

"Il est incompréhensible que la Commission européenne ai pris si longtemps pour résoudre sa position sur une question claire: les requins et les raies menacées hautement sont pêchées, et un besoin urgent de renforcer la protection», a ajouté le Dr Allison Perry, chercheur de la faune marine avec Oceana en Europe. "L'UE a une responsabilité - en vertu du droit européen et en tant que signataire de la Convention de Barcelone - à prendre des mesures conservatoires pour garantir leur conservation. Il y a encore une fenêtre d'opportunité, à Paris, et nous espérons que les États membres et la Commission de coordonner une décision rapide à accorder à ces espèces, la protection qu'elles méritent. "

 Les formations proposées par Aquadomia, l'école de plongée à Marseille, si elles ne vous offrent pas l'opportunité de croiser des requins, permettent de passer tous les niveaux de plongée PADI et école française niveau 1 de plongeur, niveau 2 de plongée, niveau 3 , formation au guide de palanquée niveau 4 et bien sûr les formations PE1 ou PE12, PE2 ou PE20, PE3 ou PE40, PE4 ou PE60, PA2 ou PA12PA2 ou PA20, PA3 ou PA40, PA4 ou PA60, en découvrant les sites de  plongées à Marseille.

Commenter cet article