Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nombre d’articles mettent en avant les bienfaits du sport : c’est aujourd’hui une partie indissociable de notre hygiène de vie, tant physique que psychologique. Et sur ce dernier point, la plongée présente une grande richesse : gestion du stress, de ses émotions, dépassement de soi, autonomie et interdépendance sont autant de compétences personnelles développée par notre sport.

 

Le contrôle de soi

La plongée, c’est avant tout l’évolution dans un milieu qui n’est naturellement pas adapté à l’homme. Notre respiration, fonction vitale, y est assurée par l’ajout d’un mécanisme artificiel : une petite bouteille d’air reliée à nos orifices respiratoires par un tube de quelques millimètres de diamètre. Nos capacités visuelles sont assurées via un masque en plastique et en verre lui aussi de quelques millimètres d’épaisseur. Quand à notre mobilité, essayez de plonger sans palmes, et faites moi votre propre conclusion. Dans ce contexte où tous nos repères naturels sont modifiés, nos émotions sont amplifiées, exacerbées. Et l’une d’entre elles en particulier : je veux parler du stress et de son prolongement, la panique.

Au sens propre, nous ne sommes pas dans notre élément, l’air, mais dans de l’eau. Et le stress naît, au cours de notre vie, dans ces moments où nous ne sommes pas dans notre élément – au sens figuré, cette fois , où nous sortons de notre zone de confort dans laquelle nous contrôlons tout, dans notre vie privée, mais surtout dans notre vie profes

sionnelle et dans nos entreprises  : examens, entretiens d’embauche, discours en public …  Et même si nous n’y sommes pas tous soumis avec la même intensité, apprendre à plonger implique d’apprendre à gérer et à contrôler ses émotions, car ici plus qu’ailleurs, lorsque ce sont elles qui nous contrôlent, c’est le risque d’échec.

 

Apprendre l’autonomie et accepter l’interdépendance

groupe-redim.jpg

L’autonomie et l’interdépendance ne sont pas deux valeurs opposées (comme le seraient l’autonomie et la dépendance), mais deux valeurs complémentaires. La plongée en bouteille implique un apprentissage menant à l’autonomie : si nous sommes complètement dépendants de notre moniteur lors de notre baptême, nous apprenons au fil de notre progression à  nous gérer nous même. C’est ainsi que nous ne sommes plus un poids pour ceux qui nous entourent, que nous pouvons assurer nous même nos responsabilités.

Mais cette autonomie n’est pas une solution complète. En plongée comme dans notre vie, l’indépendance totale n’existe pas : il faut accepter et travailler sur notre … Interdépendance. En effet, dans le milieu subaquatique, la seule notion de sécurité vient du fait que vous n’êtes pas seul. Et toutes les situations délicates ne peuvent se résoudre que dans une relation de coopération avec un ou plusieurs membres de votre palanquée : vous pouvez êtes suffisamment autonome pour gérer votre air, mais si suite à un incident une panne arrive, c’est cette fonction vitale, la respiration, que vous allez devoir partager avec votre coéquipier.  Il en va de même dans la vie : Si notre développement passe par l’apprentissage de l’autonomie (physique, puis financière et enfin psychologique), nous devons aussi apprendre à accepter et à gérer notre interdépendance. Nous générons d’avantage d’énergie lorsque nous coopérons avec une équipe, des collaborateurs ou associés, avec un partenaire : cette énergie d’appelle la Synergie

 

Le dépassement de soi

Si vous avez déjà entendu parler de Maslow et de sa pyramide, vous n’êtes pas sans savoir qu’au sommet des besoins de l’individu se trouvent … Le besoin de réalisation et d’accomplissement personnel. Et ce besoin trouve sa satisfaction dans la volonté de se dépasser sans cesse. Le lien est rapidement fait avec notre activité, par la symbolique de vouloir plonger toujours plus profond. Mais s’arrêter là serait un peu réducteur : le développement de ses propres compétences est la colonne vertébrale de notre sport. Gagner en responsabilité, apprendre à gérer événements et émotions sont autant de points que la plongée permet de développer.

Ainsi, la plongée n’est pas qu’un simple sport, encore moins une simple distraction : c’est une véritable discipline riche de nombreux enseignements, que nous pouvons à tous moments transposer sur notre vie quotidienne personnelle et professionnelle, à condition de les avoir identifier !

 

 

 

 

Tag(s) : #Les dossiers d' Aquadomia

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :