Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les fuites de masque peuvent vous gâcher le plaisir, que vous soyez en formation plongée ou en exploration plongée. 

MaskLady_nfsphoto-copie-1.jpg

Les plongées peuvent ainsi devenir un cauchemard avec une plongée sans visibilité et à la sortie de l'eau un visage larmoyant ! Et cela peut arriver même à des experts des fois.

Saviez-vous qu'avoir un masque qui fuit est aussi un facteur de sur-consommation d'air ? Mis à part la respiration plus difficile qui est nécessaire en raison de l'augmentation du stress, de l'air est constamment soufflé dans le masque afin de le vider. Trois astuces qui peuvent aider un plongeur avec des problèmes de fuite de masque: cheveux, la taille du masque, et la qualité de masque. Être conscient de la façon dont ces trois facteurs peuvent contribuer à masquer la fuite peut diminuer les problèmes sous-marins causés par une fuite de masque, pour une expérience beaucoup plus agréable.

# 1 Vos cheveux peuvent causer des fuites

Le cheveux est un coupable souvent ignoré qui affecte les fuites de masque. Pour les hommes et les femmes, il est important de s'assurer que les cheveux sont tirés en arrière loin du front de sorte qu'il ne interfère pas avec la jointure créée par la jupe du masque et la peau. En outre, les hommes doivent aussi être conscients que les poils du visage peuventt empêcher le joint d'être serré entre la lèvre supérieure et la partie inférieure du nez. Si le rasage vous déplaît, on peut essayer d'appliquer une noisette de vaseline ou de lubrifiant similaire pour agir comme agent d'étanchéité, mais ce ne est pas une garantie non plus.

# 2 Votre masque peut être trop grand ou petit

La taille du masque est généralement l'un des plus grands facteurs pour causer une fuite de masque. Certains plongeurs croient qu'une sangle serrée autour de l'arrière de la tête est la meilleure solution. Ce n'est pas le cas. Un masque qui ne s'adapte à votre profil, c'est un masque qui ne correspond pas. Les sangles trop serrées peuventt juste causer un malaise supplémentaire ainsi que le stress. Un masque qui ne s'ajuste pas correctement peut fuir avec le mouvement le plus minime ou même l'expression du visage peu importe comment est serrée la sangle. Il est important que lors de l'essai du masque, le plongeur trouve un masque qui ne soit pas seulement à sa  taille, mais s'adapte à la forme de son visage. La meilleure façon de tester cette avant de rentrer dans l'eau est de mettre le masque sur le visage et inhaler doucement sans mêm mettre la sangle à l'arrière de la tête. L'aspiration devrait tenir le masque en place sur le visage indiquant que la jointure masque / peau est étanche.

# 3 Ne pas lésiner sur la qualité de masque

La qualité du masque, ainsi que d'autres engins et équipements, est ce qui peut potentiellement faire une énorme différence dans la qualité de nos plongées. Un masque pas cher est susceptible d'avoir une jupe pas cher autour du cadre. Un silicone de haute qualité sera beaucoup plus souple et s'adaptera aux courbes du visage mieux que par le caoutchouc. Il sera également beaucoup plus "tolérant" par rapport aux mouvements indésirables du visage sous l'eau. Certains vont céder aux appels du discount pour l'achat du masque et risquent de le payer cher au niveau du confort plongée ! Quelques exemples de masques que nous utilisons, tous de la marque Beuchat, à l'école de plongée Aquadomia http://www.beuchat-diving.com/produits/maxlux-s​ , http://www.beuchat-diving.com/produits/view-max-1-hd​

Enlever les poils et cheveux de la jupe du masque, avoir un masque bien ajusté sans serrage excessif et un produit de bonne qualité vont contribuer à améliorer la consommation d'air et prévenir les fuites ! Bien que tous ces conseils permettront d'améliorer les plongées, il est important de noter que le travail pour assurer l'étanchéité n'est pas fini. Une fois le masque sélectionné et les cheveux écartés, il est important de faire les ajustements finaux une fois que le plongeur entre dans l'eau. Premièrement, s'assurer le masque est centré sur le visage. Il peut également tirer le masque permettant à un peu d'air d'entrer avant de pousser le masque sur le visage pour chasser  l'excès d'air pour créer une meilleure étanchéité. Enfin, vérifiez la position de la sangle arrière pour s'assurer qu'elle n'est est pas trop élevée ou trop basse. Une fois que vous descendez, pensez à souffler par le nez dans le masque pour l'équilibrer progressivement et régalez-vous en plongée !

Tag(s) : #Les dossiers d' Aquadomia

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :