Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Vincent Défossez

www.aquadomia.com

Ayant eu la chance de voyager et de plonger aux Bahamas il y a six ans, je vous livre ici quelques infos piochées d'ici de là sur cette destination qui peut être un bon plan pour valoriser votre formation plongée sous-marine avec des décors de rêves et des plongées sympas avec un nom qui fait rêver.

Tout d'abord je suis parti sur les voiliers de la compagnie Blackbeard's qui sont des voiliers, pas des yachts, ce qui a permis de découvrir cette destination d'une façon authentique voire rustique. Je me souviens du départ d'un port de commerce plutôt glauque de Miami, parmi containers et bouts de ferrailles que mêmes les pélicans avaient du mal à teinter d'exotisme... les accompagnants non marins s'imaginant une croisière de luxe dans un cadre enchanteur ont vite déchanté ! D'autant que le départ dans la nuit s'est fait avec une mer très formée si bien qu'à de rares exceptions près dont je fais heureusement partie, tout le monde a été malade et n'a pu dormir... je ne vous parle pas de l'ambiance au petit matin !

Scuba diving liveaboard sailboats cruising Bahamas

 

Enfin voici quelques infos sur cette destination que j'ai appréciée... L'eau y était un peu fraîche comparée à d'autres destinations (22°C), les plongées sympa quoique pas exceptionnelles, les paysages époustouflants, et le Shark feeding : écoeurant !

 

Les infos ci-dessous sont reprises en partie de notre site partenaire www.voyage-plongee.com et d'un article de Ludovic Savariello, client d'Aquadomia, www.ludovic-savariello.com paru sur scuba-people.com

 

Imaginez un archipel de 700 îles et 2000 ilots suspendus entre ciel et mer et inondés de bleu turquoise…Des eaux si peu profondes que Christophe Colomb, en 1492, baptisa cet endroit majestueux « Las Islas de Baja Mar », littéralement « les îles de la mer basse », qui devinrent ensuite les Bahamas. Des eaux où toutes les rencontres sont possibles, requins citrons, requins tigres, dauphins tachetés…

 

Carte des Bahamas

carte bahamas border=

Infos pratiques sur les Bahamas

Capitale : Nassau 
Nature de l’Etat : Démocratie parlementaire constitutionnelle 
Nature du régime : parlementaire de type britannique 
Durée de vol entre Paris et Nassau : 11-12 heures>

Quand partir au Bahamas

Climat est de type tropical sec chaud et ensoleillé mais tempéré grâce au Gulf Stream et aux alizés du sud-est, les Bahamas jouissent d'un climat très agréable toute l'année. La meilleure période s'étale cependant de décembre à mai tandis que septembre et octobre sont des mois plus calmes car il y a des risques d’ouragans. Les mois de juin à octobre subissent quelques pluies, généralement intermittentes et brèves. Les températures varient de 25 à 32 °C et tombent rarement en-dessous de 16 °C la nuit.

La température de l'eau est comprise entre 22 °C en hiver et 30 °C en été. La température de l’eau descend rarement en dessous de 24°C

Vaccins

Aucun vaccins n'est nécessaire.
La crème solaire est bien sur indispendable.

 

 

Visas

Aucun visa n'est nécessaire pour les ressortissants français. Votre passeport doit être valable pendant la durée du séjour. Un permis touristique de 3 mois vous sera remis dès votre arrivée. Attention vous devrez justifier de la date de votre retour.
Sur l'ensemble de l'archipel, il est préférable de se déplacer avec une photocopie de ses papiers d'identité.

 

Descriptif des Bahamas

Si vous avez du mal à arrêter votre choix au moment de visiter cet archipel ensoleillé qui compte 700 îles et 2050 îlots, vous devez d'abord et avant tout savoir que les Bahamas possèdent deux personnalités bien distinctes, qui en font en quelque sorte deux pays différents. D'un côté, il y a New Providence (Nassau), Paradise Island et Grand Bahama (Freeport), qui offrent l'éclat rutilant et le rythme trépidant des casinos, des bars, des bateaux de croisière, des boutiques chères, des yachts de luxe et des mégacomplexes hôteliers où descend une clientèle assortie. De l'autre, s'impose un ensemble d'îles beaucoup plus paisibles et peu peuplées faisant figure de dernière frontière et convenablement désignées du nom d'Out Islands. 

 

Plage de sable fin au Bahamas 

 

Maison typique des Bahamas au Caraibes

Extrait de l'article de Ludovic Savariello, client d'Aquadomia, www.ludovic-savariello.com 

"LE PARADIS DES REQUINS CITRONS

L’eau est chaude toute l’année, la profondeur est faible, les îlots des Bahamas rassemblent les conditions idéales à la reproduction des requins citron, et en abritent une importante population. Mais loin d’être les seuls à peupler ces eaux turquoises, les requins citron doivent aussi cohabiter avec plusieurs autres espèces comme le requin-tigre, ou le dauphin tacheté, qui parcourt en toute quiétude les eaux de l’archipel.


LES REQUINS TIGRES DE TIGER BEACH

Tiger Beach est un fond sableux de faible profondeur où il est courant d’observer une espèce rare en plongée : le requin-tigre. Depuis quelques mois pourtant, sur Tiger Beach, il y a toujours des plongeurs, mais les requins-tigres se font de plus en plus rares. Les pêches sportives et industrielles sont aujourd’hui à l’origine de la disparition de ces requins. Les pressions exercées par l’activité humaine dans cette zone très touristique sont aussi causées par les plongeurs. En effet, aux Bahamas, une multitude de tours opérateurs proposent aux plongeurs de vivre le « grand frisson » avec les requins citrons et les requins-tigres. Trop nombreux peut-être.


DÉBAT AUTOUR DU SHARK-FEEDING

Le 1er Janvier 2002, le shark feeding devient illégal en Floride par application d’une loi fédérale. Depuis cette interdiction, tous les professionnels américains se sont réfugiés aux Bahamas afin de continuer à exercer une activité de plus en plus lucrative. Mais le 24 Février 2009 un touriste autrichien est mortellement attaqué par un requin-tigre, justement lors d’une séance de nourrissage sur Tiger Beach. Depuis, les tours opérateurs ont mis les plongeurs en cage tout en continuant à nourrir les requins présents sur le site, ou en les attirant avec des caisses minutieusement fermées contenant des poissons morts. On est loin de la magie naturelle d’une rencontre.

Les Bahamas restent une destination exceptionnelle, mais c’est au plongeur de choisir la méthode utilisée : véritable écotourisme ou plongée spectacle. Partir à la découverte de ces îles exige, de la part du plongeur, de choisir son voyage sans mettre sa conscience en vacances… "

Mon conseil quand à votre formation avant de partir : partez avec une certification PADI, les certifications CMAS ou françaises ayant peu la côte la bas ! A mon sens vous profiterez pleinement des plongées la bas avec une qualification advanced diver Padi accompagnée de la spécialité orientation et photo numérique... et encore mieux avec une spécialité profonde, bien que la majorité des plongées se fasse sur 15 mètres de fond.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article