Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Vincent Défossez

Si vous avez une réelle motivation et de sérieuses compétences avec un projet professionnel concret muri, construit et réfléchi, alors il est peut-être judicieux de faire appel aux excellentes opportunités qu'offrent CIF et DIF pour concrétiser votre projet si celui-ci est bien réel.



Autrement dit, CIF et DIF peuvent vous ouvrir des opprtunités pour votre projet si celui-ci est crédible. Mais ne comptez pas sur ces dispositifs pour vous offrir une formation loisirs ! Un projet ne pourra être étudié que si celui-ci présente des atouts, et vous devrez pour celà justifier de votre motivation et d'une expérience significative du métier de la plongée.

Celà dit regardons maintenant quelques considérations sur le CIF et DIF, utiles avant de se lancer dans le montage d'un projet.

Le CIF concerne surtout la reconversion, mais pas seulement

Le CIF est certes un bon moyen de vous reconvertir dans un autre métier, une autre branche d’activité, ou encore une autre entreprise. Mais la loi ne s’en contente pas : au travers du CIF elle vous permet de vous ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l’exercice des responsabilités associatives bénévoles, ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.


Le CIF concerne essentiellement les formations professionnelles

Si la formation suivie dans le cadre du CIF a pour objectif de vous permettre de changer d'activité ou d'accéder à un niveau supérieur de qualification, elle a un caractère professionnel. Si en revanche elle a pour but de vous ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l'exercice des responsabilités associatives bénévoles, elle a un caractère non professionnel.
Notez tout de même que suite aux difficultés de financement rencontrées par les OPACIF, les formations vous permettant de changer d’activité ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification sont prises en charges en priorité.

Le CIF est à votre initiative

Le CIF vous permet de suivre une formation de votre choix, de votre propre initiative. Il se distingue en cela du plan de formation mis en œuvre par l’employeur, et du droit individuel à la formation (DIF) qui requiert votre initiative mais également l'accord de votre employeur.

Vous n'êtes pas assuré d’obtenir un accord de prise en charge, même à votre troisième demande de CIF

Bien que les dossiers les plus anciens soient accordés en priorité, il n’existe aucun automatisme entre le nombre de demandes déposées et l’accord de prise en charge. Quant aux dossiers de renouvellement, ils se placent dans les listes d’attente en fonction de la date de dépôt du premier dossier recevable.

Vous ne devez pas attendre les résultats de votre sélection éventuelle à la formation pour déposer un CIF

Pour respecter le calendrier de dépôt des demandes, il vous faut déposer votre dossier CIF avant de connaître les résultats de votre sélection.

 

Le DIF ne remplace pas le CIF

Si le DIF est un nouveau venu dans le domaine de la formation, il ne remplace en aucun cas le CIF

Votre employeur peut refuser votre DIF, sauf en cas de départ de l'entreprise

Votre employeur peut refuser votre demande s'il n'est pas d'accord sur le choix de la formation. Même si c’est vous qui avez l’initiative de sa mise en œuvre, le DIF est avant tout le fruit d’une codécision

Vous ne pouvez pas vous faire rémunérer vos heures DIF acquises non utilisées

Les heures acquises au titre du DIF ne sont pas monnayables. Elles permettent uniquement de vous former, en accord avec votre employeur. Votre rémunération est maintenue si la formation a lieu pendant votre temps de travail ; vous touchez une allocation de formation si la formation a lieu hors temps de travail.

Vous pouvez choisir librement votre formation DIF

Mais dans le cadre du DIF, le choix de votre formation doit toujours se faire en accord avec votre employeur. Même si c’est vous qui avez l’initiative de sa mise en œuvre, le DIF est avant tout le fruit d’une codécision

Vous devez utiliser vos 120 heures DIF au plus tôt, car elles sont plafonnées

Vos 120 heures ne sont pas perdues mais simplement plafonnées si vous n’avez jamais utilisé vos droits au DIF ; autrement dit, votre compteur DIF reste bloqué à 120 heures à partir de la 7ème année.

Le DIF, ce n'est pas forcément du « hors temps de travail »

Un accord d’entreprise ou un accord de branche peuvent prévoir le contraire. Dans ce cas, votre départ en formation dans le cadre du DIF peut se faire pendant le temps de travail.


Bien qu’acceptant votre demande de DIF, votre employeur ne peut refuser de prendre en charge l’intégralité de vos frais de formation

Dès lors que votre employeur a accepté votre demande de DIF, il est tenu de financer aussi bien les frais de formation que votre rémunération ou allocation de formation.

Faire un DIF hors temps de travail c’est faire une formation en partie rémunérée

Faire un DIF hors temps de travail, c’est faire une formation indemnisée par une allocation de formation égale à 50% de votre salaire horaire net.

Ayant utilisé la totalité de vos heures, vous avez encore droit au DIF

Une fois votre « compteur à zéro », les heures DIF se cumulent à nouveau.


Vous ne pouvez pas utiliser vos heures DIF pour n’importe quel type d’actions : loisirs, bien-être personnel…

L’action demandée doit entrer dans le champ de la formation professionnelle. Par conséquence, les actions dont l’objectif est le loisir ou la simple sensibilisation, de même que les actions dont l’objectif est le soin thérapeutique ou le bien-être personnel, ne peuvent pas être considérées comme entrant dans ce champ.

Grâce à ces indications j'espère vous avoir éclairé sur les différentes opportunités que nos systèmes de formation français peuvent vous apporter pour vous aider à changer de vie et vous réaliser tant sur le plan personnel que professionnel. Attention je n'agita pas le miroir aux alouettes : il va de soi que ce type de projet ne tient la route que si vous y avez sagement réfléchi et que vous disposez déjà d'une expérience suffisante.

Concrètement pour monter un projet CIF Fongecif, commencez par établir votre projet pro en le couchant sur le papier (Aquadomia peut vous aider à valider ce projet), puis demandez votre dossier au Fongecif qui vous vous invitera certainement à un entretien avec un conseiller, faites remplir votre dossier par l'organisme de formation choisi puis présentez le à votre employeur qui choisira de le valider ou pas... Pour un CIF, prenez contact directement avec un organisme comme Aquadomia pour établir une convention à présneter à votre employeur.


Aquadomia peut vous aider au montage de votre projet de formation professionnelle plongée. Pour celà vous devrez avoir une expérience significative de la plongée, avec au minima un niveau 2 et équivalent, présenter une lettre de motivation concrète et passer un entretien de motivation qui vous permettra en même temps d'apprécier la pertinence de vos formateurs et de retenir ou pas votre organisme de formation. Ensuite quelques mois de formations qui risquent de vous mettre à rude épreuve et à la clè je l'espère pour vous, une nouvelle vie ?

www.aquadomia.com

Commenter cet article

Viltart 03/02/2012 05:24


Bonjour,


 


Votre article est très intéressant tout comme mon questionnaire qui traite de ce sujet :


https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dENWYjBySzBtdlB5eXdfTjkyczVMTXc6MQ


Il contient beaucoup d'informations intéressantes.


 


Mathieu.