Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Vincent Défossez

Elles sont en vente depuis le 16 septembre 2007 ! Les nouvelles licences FFESSM sont disponibles (et bien sûr chez aquadomia.com) et valables jusqu'au 31 décembre 2008.
LogoFFESSM.gifLes avantages qu'elles procurent sont nombreux : abonnement à tarif préférentiel à l'excellente revue Subaqua, assurance responsabilité civile chez AXA qui vous propose aussi des assurances complémentaires, accès aux diverses disciplines FFESSM dont.... la pêche sous-marine !!!

pechesousmarine.jpg
Il s'agit bien sûr de pêche sans bouteille, mais l'on peut quand même être surpris de voir cette activité prédatrice cotoyer notre passion de l'observation de la faune sous-marine. 

Face à celà je m'interroge : pronant l'observation la préservation et le zéro prélévement, puis-je proposer une formation de sensibilisation aux pêcheurs (ou chasseurs) en herbe de façon à les éduquer sur les bonnes conduites à respecter ? 

En effet à ce jour il vous suffit d'acheter une licence pour avoir ce permis de tuer, sans aucune obligation de formation. Ceci dit il est vrai que les novices reviennent souvent bredouilles et que les bons chasseurs méritent souvent leurs prises tant ils ont affrontés des conditions difficiles et déployé des trésors de patience et technique pour faire mouche. 

Mais  trouvez-vous normal que tout magasin de sport qui se respecte présente ces armes blanches que sont les arbalètes sous-marines au tout venant dés l'été venu ? Est-ce comme celà qu'à notre époque l'on doit envisager les premiers contacts sous-marins l'arme au poing, sans savoir distinguer une rascasse, une saupe et un loup ? Je garde toujours à l'esprit l'image de ces ados réjouis à la presqu'île de giens, brandissant fièrement un minuscule poulpe transpercé après quelques tentatives de tirs, arbaléte chargée pointée vers le haut entre deux immersions... heureusement personne ne fut blessé si ce n'est ce poulpe !

Alors qu'en pensez-vous vaut-il mieux laisser faire ou proposer une formation adaptée ou carrément supprimer cette activité ? Pour ma part je vais proposer une offre de formation "chasse sous-marine" avec une initiation à la faune sous-marine et à l'apnée, en espérant bien que les armes utilisées par la suite seront... des photoscopes comme on les appelle ! Vive le safari photo sous-marin !

Vos réactions et commentaires sont les bienvenus.

Vincent

http://www.aquadomia.com


Commenter cet article

Sonic 16/08/2008 02:17

Bonjour,Je suis un jeune adolescent qui souhaite apprendre les règles de la chasse sous marine. Pour cela je souhaite suivre une formation me permettant d'apprendre les règles essentielles de sécurité et par ailleurs les techniques de chasse. Si j'ai bien compris actuellement le système ne propose que la licence que je peux me procurer dans une agence spécialisée. Ma question serait : existe il un stage me permettant de connaître les bases de ce sport dans le sud de la France c'est à dire aux alentours de Canet ? En vous remerciant de votre réponse. Sportivement.

steff 17/01/2008 22:30

bonjour
1) pourquoi réinventer un permis alors qu'il existe déjà ?
2) tout le monde n'est pas un prédateur avec la seule envie de tuer pour le plaisir ! et faut pouvoir trouver le poisson
3) j'aime lire des article comme çà, car je suis sure que dans sa jeunesse il a pratiquer.
4) et enfin faut quand même bien regarder que même 10 millions de chasseurs avec 1 poisson chacun il ne risque pas de battre les professionnels avec leur millier de tonne a l'année qui termine en farine de poisson pour alimenter les millions de poulet et autres animaux qui serve a nourrir la population .

Vincent Défossez 24/01/2008 00:42

Bonjour, merci pour votre message :1) il ne s'agit pas de réinventer un permis mais d'en mettre un en place avec une vraie formation, comme en chasse traditionnelle. Il s'agit juste d'informer pour rendre la pêche intelligente.2) je suis d'accord avec vous mais malheureusement les "massacreurs" existent3) j'aime lire des remarques comme les vôtres (parsemées de fautes d'orthographes qui illustrent votre  réticence à la formation :-)). Oui j'ai chassé par le passé, mais on se rend vite compte qu'il est bien plus agréable de côtoyer pacifiquement la faune.4) est-ce une raison, parce que certains détruisent massivement la nature, de vous autoriser à la détruire à petite échelle ?C'est en agissant chacun un peu que l'on arrivera à faire bouger les choses afin de vivre harmonieusement avec notre environnement.

Vincent MALERET 08/10/2007 14:16

ça fait réfléchir ... Je pense que cette offre de formation est une très bonne idée .Mais supprimer cette activité serait dommage tellement c'est plaisant de passer une matinée à attendre un poisson pour le ramener à midi et le manger, rien à voir avec la chasse "terrestre" qui n'a rien d'un sport ...En ce qui me concerne j'ai toujours consommé le produit de ma pêche, et je crois que c'est ça qui est important.Le principal problème ne réside pas ds le fait que le permis soit inclus ds la licence vu que la majorité de ses détenteurs savent palmer, et faire un Valsalva, mais ds le fait que les arbalètes soient en vente libre dans tous les magasins de plongée et les trucs comme Décathlon ...On devrait vendre les arbalètes sur présentation du permis.Et faire une réglementation comme en Italie avec la bouée orange obligatoire.Mais voilà on retombe sur le même pb que pour le permis 125cc inclus ds le permis voiture à savoir que l'argent généré par cette vente libre n'est pas négligeable , et  la réglementation sur les catégories d'armes du fait de l'absence de propulsion chimique ou à répétition pour la flêche , et tout ça avant que ça bouge ...Donc  ça va rester en vente libre. C'est bien dommage.

Dive Hunter 30/09/2007 22:03

Voici quelques infos complémentaires sur la réglementation : La règlementation de la chasse sous-marine est issue du décret n°90-618 du 11 juillet 1990 et de l'arrêté ministériel du 1er décembre 1960 modifié.Cette règlementation édicte les principes suivants :1 - Toute personne désireuse de pratiquer la pêche sous-marine doit en faire chaque année la déclaration auprès de la DIDAM (Direction Inter Départementale des Affaires Maritimes) qui délivre un récépissé. Le pêcheur sous-marin doit présenter à l'occasion de cette démarche une attestation d'assurance certifiant que sa responsabilité civile est garantie pour une somme illimitée, en raison des accidents corporels occasionnés par tout acte de pêche sous-marine.Toutefois, le dépôt d'une déclaration n'est pas nécessaire dans le cas où le pêcheur sous-marin est membre d'un club affilié à la FFESSM (Fédération Française d'Etudes et Sports Sous-Marins). Sa licence fédérale vaut en effet autorisation, et implique systématiquement une assurance. Depuis 2003, la FNPSA et la FCSM délivrent les autorisations avec et sans assurance complémentaire.2 - L'exercice de la pêche sous-marine est interdite aux personnes âgées de moins de 16 ans.3 - La force propulsive développée par des appareils spéciaux pour la pêche sous-marine ne doit en aucun cas être empruntée au pouvoir détonnant d'un mélange chimique, ni à la détente d'un gaz comprimé, à moins que la compression de ce dernier ne soit obtenu par l'action d'un mécanisme manoeuvré par l'utilisateur.4 - Sont interdits : - l'usage pour la pêche sous-marine, de tout équipement respiratoire, qu'il soit autonome ou non, permettant à une personne immergée de respirer sans revenir à la surface,- la détention simultanée d'un équipement respiratoire, et d'une foëne ou d'un appareil spécial pour la pêche sous-marine,- l'exercice de la pêche sous-marine entre le coucher et le lever du soleil,- l'utilisation d'un foyer lumineux,- la pratique de la pêche sous-marine à moins de 150 mètres des navires ou embarcations en pêche ainsi que des filets signalés par un balisage apparent,- la capture des animaux marins pris dans les engins ou les filets placés par d'autres pêcheurs,- l'usage pour la capture des crustacés, d'une foëne ou d'un appareil spécial (arbalète) pour la pêche sous-marine,- le chargement hors de l'eau d'un appareil spécial (arbalète) pour la pêche sous-marine,- la commercialisation des produits de la pêche sous-marine non professionnelle,- la pêche dans certaine zones indiquées par les Affaires Maritimes,- la pêche du Mérou brun.5 - Il est vivement recommandé, en vue d'éviter les risques d'accident, que le pêcheur sous-marin se signale au moyen d'une bouée en surface de couleur vive.Comme la pêche de loisir, la chasse sous-marine est soumise au respect des tailles minimales de captureN.B :Toute infraction est passible d'une amende prévue par les contraventions de 5ème classe (maxi 1500 €) et pour certains cas d'une amende allant de 450 à 23 000 euros et de la saisie du produit de la pêche, des engins et de l'embarcation.