Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AQUADOMIA1

http://www.aquadomia.com L'essoufflment en plongée : comment l'éviter, le calmer, le gérer pour éviter les conséquences accidentelles ?

Comment éviter l'essoufflement en plongée ?

Qu'est-ce que c'est que l’essoufflement ? Rappelez-vous cette fois où vous avez couru après un bus parce que vous alliez le rater... arrivé au bus vous aviez le souffle court et du mal à récupérer, avec la respiration qui s'est emballée.  

L'essoufflement en plongée c'est un peu la même chose si ce n'est que vous avez plus de mal à vous déplacer du fait de la résistance de l'eau plus de mal à respirer du fait des résistances du détendeur et aussi de la pression qui rend le gaz plus dense à respirer… il faut être conscient qu'en plongée à 40 mètres nous avons tous des respiration similaires à un asthmatique !

 

Donc l'essoufflement peut survenir facilement si on fait un effort, si on a un matériel inadapté ou si on a une condition physique un peu juste. La meilleure manière d'éviter l'essoufflement c'est de progresser lentement, de ne pas lutter directement contre le courant mais plutôt de nager perpendiculairement au courant ou de le remonter en s'aidant en étant proche du fond où il y a moins de courant et en s’aidant de ses mains pour se déhaler, ensuite avoir un matériel bien entretenu et bien sûr une condition physique également entretenue.

 

Si vous sentez les premiers signes d'essoufflement qui sont une très grande difficulté à respirer qui peut déclencher un geste absurde qui est celui de retirer le détendeur pour mieux respirer : dans ces cas-là les solutions consistent à stopper tout effort par exemple en s'accrochant, à forcer sur l'expiration pour éliminer le CO2 qui est le responsable du cycle infernal de l'essoufflement - puisque le CO ne déclenche l'inspiration mais pas l'expiration - et enfin de remonter puisque en remontant l’air sera moins dense et donc plus facile à respirer.

Si vous avez à intervenir sur une personne essoufflée,  faites lui comprendre de stopper tout effort montrez-lui que vous allez l'assister et s'il vous plaît ne la regardez pas avec un air paniqué qui va augmenter son état de stress et de panique proche, puis vous pouvez gérer la remontée en maintenant son détendeur discrètement toujours pour ne pas la paniquer - par exemple en maintenant 2 doigts sur le flexible près de sa bouche et ensuite gérer la remontée sachant que dans les cas extrêmes quand la personne panique vous allez plutôt gérer le ralentissement de la remontée tellement la personne veut aller le plus vite possible vers la surface !

Mais encore une fois pour éviter tout ça pensez à vous entretenir, à entretenir votre matériel et à profiter de votre plongée tranquillement avec des efforts modérés. Vous en profiterez mieux sans essoufflement et avec une consommation d'air mieux maîtrisée. Je vous souhaite de bonne plongée tranquille zen et plein de belles rencontres et je vous rappelle qu’une bonne formation avec une école de plongée comme Aquadomia vous aide à progresser sans vous mettre en danger.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article