Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le dépassement des paramètres en plongée en autonomie est une dérive inconsciente et irresponsable qui met en danger soi même et les autres. Une remédiation par le recyclage s'impose ! http://www.aquadomia.com

La formation plongée à l'autonomie : pas de place au hasard

La formation plongée à l'autonomie : pas de place au hasard

Formation plongée en autonomie. Stoppez la plongée et forcez votre binôme à remonter si celui-ci dérive exagérément de la planification prévue !

Choisir le bon binôme pour une plongée peut être un aspect important pour le plaisir et la sécurité de la plongée. C'est ce que l'on peut apprendre lors d'une formation plongée à l'autonomie.

En choisissant un binôme qui partage vos idéaux, buts et valeurs, vous êtes plus susceptible d'avoir un partenaire véritablement compatible, et de partager une plongée ensemble.

Plonger avec un photographe sous-marin pourrait être une grande opportunité pour un plongeur qui aime à évoluer lentement et admirer dans les détails. Pour le plongeur qui aime à faire le plus grand parcours, cela pourrait ne pas être le bon "mariage".

Pourtant, la relation entre binômes de plongée va plus loin que les objectifs partagés et les valeurs. Considérez que votre binôme c'est un peu comme votre canot de sauvetage. Un binôme de plongée, c'est quelqu'un qui est là pour vous aider quand quelque chose tourne mal, donc quand vous évaluez les limites pour une plongée, vous devez aussi garder les limites de votre binôme à l'esprit.

Du point de vue de la sécurité et de la jouissance, il peut être préférable de choisir un partenaire de plongée qui a une formation plongée et une expérience similaires et qui est capable de faire le même type de plongées que vous aimez,

Malheureusement, nous n'avons pas toujours le binôme parfait pour une plongée. Parfois, vous pouvez être avec un partenaire de plongée qui partage vos buts et nos valeurs, mais manque de formation plongée en autonomie et d'expérience. Dans ce cas, vous devriez faire attention à ne pas pousser votre partenaire à ses limites. La pression des pairs peut être une force puissante dans un cadre de plongée qui amène les plongeurs à dépasser leurs limites personnelles.

Une façon d'aider à éviter les problèmes de pression des pairs est d'adopter la règle qui dit que  tout plongeur peut arrêter n'importe quelle plongée à tout moment. C'est une règle observée par les plongeurs qui s'engagent dans des types de plongée plus exigeants pour améliorer la sécurité et éliminer les pressions des pairs. Qu'il s'agisse d'une douleur à l'oreille ou des sinus, d'un problème d'équipement ou d'une situation où l'on "ne le sent pas", les plongeurs sont susceptibles de prendre la bonne décision lorsqu'ils ne se sentent pas forcés de plonger. Rappelez-vous, ce binôme est votre embarcation de sauvetage, et nous voulons que le bateau  reste à flot.

formation plongée en autonomie : analyse des erreurs facteurs de risques en plongée

Règles de sécurité pour la formation plongée en autonomie :

Obtenir une formation plongée en autonomie adéquate

Être confortable sous l'eau compte beaucoup pour la sécurité en plongée. Une bonne formation plongée en autonomie est une des clés pour être confortable sous l'eau. Le début de la formation appropriée est d'obtenir votre certification premier niveau avec une formation plongée à l'autonomie. Si vous allez plonger dans les grottes, cavernes, épaves, etc, vous devriez également avoir la formation appropriée pour ce type de plongée. Ne plongez pas au-delà de vos capacités.

Plonger accompagné

Toujours plonger avec un binôme ou un guide peu importe où vous êtes. C'est la clé. Lorsque vous plongez avec un binôme, gardez un oeil sur lui pour s'assurer que tout est OK (et j'espère qu'ils fera la même chose). Si quelque chose arrive, ce binôme peut être la différence entre la vie et la mort. Ne jamais violer cette règle. Faites également un contrôle de l'équipement de pré-plongée avec votre binôme.

Être en bonne forme physique

Vous n'avez pas besoin d'être un triathlète, mais vous devriez être en mesure de nager et de supporter le stress de la plongée. Un examen médical est une bonne idée avant de plonger.

Ne bloquez pas votre respiration

N'oubliez pas de toujours respirer lentement et de façon détendue et d'expirer complètement. bloquer votre respiration sous l'eau peut conduire à des blessures pulmonaires graves faciles à éviter.

Remontez lentement à vitesse contrôlé 

Quand vous remontez, vous débarrasser votre corps de l'azote accumulé dans vos tissus et la circulation sanguine. Si vous remontez trop vite, vous risquez la maladie de décompression. Toujours faire un arrêt de sécurité à 5 mètres pendant au moins 3 minutes après votre plongée. Après votre palier, ne vous propulsez pas à la surface non plus. C'est à l'approche de la surface qu'il faut remonter le plus lentement car c'est là que les variations de pression sont les plus fortes, à 6 mètres minutes, c'est à dire qu'il faut environ 30 secondes entre votre palier et la surface.

Vérifiez votre équipement

Vérifier l'équipement est particulièrement important. Si vous possédez votre propre équipement, il est important de penser à le faire entretenir tous les ans pour s'assurer qu'il fonctionne correctement. Vérifiez toujours les tuyaux de votre détendeur

Se détendre

Être détendu et confortable sous l'eau est la clé d'une plongée réussie. Si quelque chose arrive, arrêtez, respirez, pensez et agissez. Ne paniquez pas et ne vous précipitez pas à la surface. Observer cette règle de sécurité pourrait être la clé d'une plongée sécuritaire.

Planifiez votre plongée et respectez votre planification

Vous entendrez cela dans votre formation (ou vous devriez) et vous devriez suivre ce conseil. Avant d'aller en dessous, vous et votre binôme doivent connaître la profondeur maximale à laquelle vous allez, la durée du temps au fond et la quantité maximale de paliers acceptés et à quelle pression d'air dans la bouteille vous décidez de remonter. Vérifiez votre manomètre régulièrement. Vous devez également vous mettre d'accord sur les signaux que vous utiliserez pour communiquer sous l'eau, notamment sur les paliers ou mieux la DTR, durée totale de remontée appelée aussi TTS (Total time to surface) indiquée par vos ordinateurs.


C'est juste le début des règles de sécurité pour la plongée sous-marine. Si vous suivez la liste ci-dessus, vous augmentez vos chances de plonger en toute sécurité, mais n'oubliez pas de bien suivre une formation plongée à l'autonomie.

Tag(s) : #Info formations plongées, #Formation plongée, #Les dossiers d' Aquadomia, #Formation plongée niveau 2, #Formation plongée niveau 3

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :