Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Vincent Défossez

Croisière subaquatique "Sur les traces du Commandant"organisé par aquadomia.com sur Biakwa.com

Croisière subaquatique "Sur les traces du Commandant"organisé par aquadomia.com sur Biakwa.com

Revivez l'Odyssée du Commandant à Marseille !

A l'occasion de la sortie du film "l'Odyssée", un film qui je l'espère va générer de nouveaux adeptes de plongée, voici quelques faits marquants de son passage en Provence et à Marseille, que nous vous invitions à découvrir avec nous lors de nos circuits thématiques "Sur les traces du Commandant" à la palme, en bouteille ou en recycleur sur une demi journée ou une journée à Marseille.

Le commandant Cousteau a permis de populariser la plongée en mer profonde en Provence, notamment à Marseille.

Cousteau a mené ses premières expériences sous-marines en 1936 près de Toulon, où il servait dans la marine. Au début des années 1940, il a filmé des documentaires sous-marins, y compris Par dix-huit mètres de fond (18 mètres de profondeur) et Epaves et, avec l'ingénieur Emile Gagnan, a développé l'Aqualung, un dispositif de prototype pour respirer sous l'eau.

Pendant cette période, Cousteau s'est associé avec Philippe Tailliez et Frédéric Dumas pour former un trio décrit par Tailliez comme «les trois mousquemers" (un jeu de mots sur «mousquetaires», ou mousquetaire).
 
Après la guerre la marine française leur demande de mettre en place un centre de recherche pour les études sous-marines à Toulon. En 1949, Cousteau quitte la marine et fait l'acquisition du navire Calypso qu'il équipe comme un laboratoire de recherche.

Circuit "Sur les traces du Commandant" à Marseille

Cousteau à Marseille, une longue histoire !

En 1952, après une indication d'un pêcheur local, il découvre une épave importante à Grand Congloué, sur l'archipel de Riou à Marseille.

Il est apparu plus tard qu'il y avait, en fait, deux navires superposées sur le site, qui datent du deuxième siècle et du premier siècle avant JC. Cousteau a retrouvé une cargaison de plus de 10.000 objets, y compris 400 amphores de vin de gréco-romaine, 30 amphores grecques, 1000 amphores de l'actuelle Toscane et 7000 plats !

Cousteau a publié un remarquable mémoire de ces expériences, Le Monde du silence, qui est toujours un best-seller à ce jour.

En Août 2011, 250 des amphores recueillies par Cousteau dans les années 1950 ont été remises à l'eau près de l'archipel du Frioul et aménagé sous la forme d'un récif artificiel pour les poissons et la faune fixée. Des pots cassés sans intérêt archéologique ont été utilisés, à moitié rempli avec du sable et apposée sur les fonds marins avec des fils d'acier. Une installation similaire était déjà en place dans le petit port de la côte bleue de Niolon.

En 1962, Cousteau a mis en place Précontinent I ( "Précontinent" étant une abréviation de "station de plateau continental") juste à côté de Marseille aux îles du Frioul près du Château d'If. Ce cylindre d'acier, baptisé Diogène, mesurait seulement 5 mètres de long et 2,5 mètres de diamètre, et a servi pendant une semaine de maison et de laboratoire pour ses deux habitants, Albert Falco et Claude Wesly.

En respirant un mélange hélium-oxygène et observé à partir de la surface par une trentaine de personnes, Falco et Wesley quittaient la maison sous la mer chaque jour pour travailler sous l'eau pendant cinq heures, à l'étude de la faune et la construction d'une ferme sous-marine.


Après le succès de Précontinent I, Cousteau est allé à des projets plus ambitieux, Précontinent II, sur le lit de la mer Rouge, en 1963, et Précontinent III, près de Nice, en 1965.

L'un des "trois mousquemers" a un petit musée nommé en son honneur: le Musée Frédéric Dumas Diving international ouvert en 2006 à Sanary sur Mer, où Dumas a passé une grande partie de sa vie.

Les expositions comprennent une réplique d'une plongée début cloche datant de 1715, palmes fabriqué par Georges Sérénon, un pionnier de la plongée sous-marine, et un masque de plongée réalisé par Dumas dans les années 1930 sur la chambre à air d'un pneu qui a inspiré le révolutionnaire masque squale. Certains équipements de plongée précurseurs sont également exposée au Musée de la Marine à Marseille.

Nous vous proposons de revivre l'aventure du Commandant  à Marseille au travers de nos circuits à la palme, en bouteille ou en recycleur avec Biakwa.com, contactez-moi au 0680675805 pour vivre cette expérience inédite !

Le circuit "Sur les traces du Commandant" à Marseille, recommandé par l'Express

Le circuit "Sur les traces du Commandant" à Marseille, recommandé par l'Express

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article