Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Vincent Défossez

Mono de plongée, un sacré fantasme ?

Mono de plongée, un sacré fantasme ?

Mono de plongée, fruit de tous les fantasmes.

Allier vacances sportives et vacances plaisirs : voilà la clé pour parfaire sa silhouette en maillot et se mettre en mode séduction sur le pont d'un bateau où déambule un(e) mono de plongée.

Il va donc falloir se mettre au sport cet été ! Snorkeling, apnée ou plongée, ce que l'on préfère dans le sport subaquatique, c’est le/la mono de plongée.

Vous le savez déjà, les plongeurs et plongeuses sont irrésistibles, et le succès de mes articles humoristiques sur les raisons de sortir avec un plongeur, sur les raisons de sortir avec une plongeuses, sur les effets de la plongée sur la libido prouvent toute l'attractivité charnelle de l'activité plongée.

Lorsque l’été arrive, vous avez envie d’un grand lâcher-prise de votre corps. Vous avez envie de pratiquer de nouvelles activités, si possible en lien avec la nature, la mer, le soleil. Bref, vous avez besoin d'un(e) mono de plongée.
Loin de vous l’idée de tomber dans le piège facile "sea sex and sun" de l’aventure d’un soir avec un(e) mono de plongée. Mais c’est fou comme une semaine de leçons intensives de plongée, ça passe tout de suite mieux avec un(e) mono à la plastique agréable, bronzé(e) et musclé(e).

  • Un(e) mono de plongée est canon

D’ailleurs, c’est un peu son métier, d’être beau/belle. Je n’ai encore jamais vu de geek pâle et maigre donner des cours de palmage. La combi fait le mono. Toujours un corps bien sculpté, un bronzage impeccable, une combi bien ajustée. Rien qu’à le/la voir, vous vous croyez dans alerte à Malibu !

Vous avez moins honte de vos poignées d'amour. Tout d’un coup, vous vous sentez comme votre mono, bronzé(e) et musclé(e). C’est la magie du mono, héros tellement noble et positif, de nous faire croire qu’on peut devenir un aventurier intrépide des profondeurs en une semaine.

Le mono, c’est l’homme/la femme qu’il vous faut. À condition de comprendre ce qu’il/elle dit, parce que le mono-langage, ça n’est pas toujours évident. Il faut décrypter. Quand il/elle me fait un signe de la main, est-ce qu’il/elle me propose de prendre un verre ou de remonter à la surface ? Avec le mono, je ne peux pas me la jouer solo, on forme un duo.

  • Un(e) mono de plongée est exigeant(e)

Quand vous assistez à des cours de plongée, le/la mono soigne son entrée. Il/elle arrive légèrement en retard – style j’avais à me battre avec les éléments par 100 mètres de fond – et savoure son petit effet en enlevant sa veste pour qu’on visualise mieux son torse. Il/elle adore, il se kiffe et souvent il/elle a bien raison.

Face à lui/elle Il y a ceux qui fayotent, qui s’appliquent particulièrement quand il/elle passe style "la bouteille est légère comme tout", et qui s'effondrent dès qu’il a le dos tourné.

Mais le/la mono fait semblant de ne rien voir. Il/elle crie : « Allez, on descend ! », sans regarder personne. Il/elle doit penser qu’il/elle doit rester sobre sinon ce sera l’émeute, tous ses stagiaires amoureux(ses) lui sauteront dessus.

  • Et puis, parfois, le/la mono de plongée s’apprivoise

Il/elle fait des blagues de mono après les plongées. Pas toujours très tendres, ni très fines, les blagues. Du style : « Cette fois, ça y est, tu fais enfin la différence entre ta gauche et ta droite. » ou « Tu peux me tenir ça cinq minutes ? » (une bouteille de 18kg).

En fin de journée vous vous saluez genre « On est potes pour la vie ». Mais quand il/elle s’en va, vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer qu’il/elle a les fesses très très musclées.

D’ailleurs, cet été, promis, vous vous inscrivez à un cours de plongée pour passer votre niveau 1 de plongée ou devenir moniteur de plongée !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article