Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Vincent Défossez

Vincent Défossez, formateur de moniteur de plongée, Desjeps, Instructeur trainer TDI / SDI

Vincent Défossez, formateur de moniteur de plongée, Desjeps, Instructeur trainer TDI / SDI

Devenir moniteur de plongée c'est simple !

J'ai déjà écrit plusieurs articles sur le sujet comme "comment devenir moniteur de plongée" et le but cette fois-ci c'est de dédiaboliser le cursus qui est souvent perçu comme compliqué particulièrement pour la Françe où la tendance est de l'expliquer de manière complexe avec du jargonage à souhait.

Simple de devenir moniteur de plongée : un cursus en 2 étapes, 5 diplômes de plongée.

  1. Il suffit de passer les 4 premiers niveaux de plongée pour être guide de plongée et engranger 100 plongées pour se présenter à la formation de moniteur.
  2. La formation de moniteur de plongée dure ensuite quelques semaines pour travailler à l'étranger ou exercer bénévolement en France, quelques mois si vous souhaitez exercer en France contre rémunération.

Devenir moniteur de plongée c'est simple !

Devenir moniteur de plongée : choisissez la simplicité ! 

Je me réjouis toujours de constater l'engouement pour le statut de moniteur de plongée, mais je suis souvent déçu des suites données à ce diplôme. Très souvent les titulaires tiennent tout juste quelque mois avant de se tourner vers d'autres horizons, moins fatiguants et plus rémunérateurs.

J'en tiens pour exemple bon nombre de personnes qui opèrent une reconversion plongée suite à un constat d'ennui et de déprime dans un boulot pépère et routinier en bureau chauffé qu'ils veulent à tout prix quitter pour vivre de passion et d'aventure et qu'ils sont heureux finalement de retrouver après avoir goûté à la fatigue physique, la précarité et la faiblesse des salaires de moniteur de plongée.

Donc ne vous prenez pas la tête à faire le cursus le plus long, le plus "prometteur" et le plus coûteux pour gagner votre vie si c'est pour ne réellement vous en servir que 6 mois dans votre vie. Au moins vous ne regretterez pas. Je suis toujours surpris de l'étonnement des jeunes DEJEPS plongée devant les bas salaires qui leur sont proposés alors qu'ils les connaissaient exactement en entrant en formation.

Pour des utilisations ponctuelles, la majorité des cas, je vous suggère donc vivement de choisir les voies plus simples des diplômes bénévoles français d'initiateur ou moniteur fédéral ou des certifications "américaines" d'Instructeur OWSI  : ainsi vous ne passez pas trop de temps à vous former et ne vous risquez pas une potentielle déception ultérieure ! Et de toute façon rien ne vous empêchera d'aller plus loin si vous vous rendez compte que vous êtes vraiment mordu et fait pour cette voie.

Par contre si vous avez un réel projet professionnel en France, oui engagez vous dans un BPJEPS ou DEJEPS plongée. Souvent ceux qui s'en sortent le mieux sont des passionnés depuis de longues années qui connaissent bien l'activité et veulent racheter ou créer un centre de pongée. Les jeunes qui s'en sortent c'est ceux qui ont compris que les qualités essentielles d'un moniteur de plongée c'est d'être à l'écoute et à la portée de ses clients et qui savent gérer leur hygiène de vie pour tenir dans ce métier d'extérieur physique et éprouvant.

Devenir moniteur de plongée en quelques étapes clés

Devenir moniteur de plongée en quelques étapes clés

Décryptons les appellations pour devenir moniteur de plongée

Pardon si je vous ai perdu dans le chapitre ci-dessus en utilisant des appellations inconnues. Toujours pour rester simple précisons que l'environnement mondial de la plongée est divisé en deux zones : la France et le reste du monde, ou si vous préférez le Monde et l'exception française.

En France les premiers niveaux s'appellent niveau 1, niveau 2, niveau 3, niveau 4, dans le reste du monde on retrouve essentiellement l'open water, l'advanced diver, le rescue diver et le divemaster. Le principe est simple : plus on progresse et plus on gagne en autonomie ou profondeur et le dernier niveau permet d'être guide de plongée.

Je prend des raccourcis pour les formations de moniteur ou instructeur de plongée et j'espère ne choquer personne (de toutes façons vous pourriez le voir au travers de commentaires plus ou moins intelligents ou plus ou moins stupides sur cet article). Pour faire simple :

  • un peu partout dans le monde vous pouvez passer très facilement (mais seulement après 4 niveaux, 100 plongées et un délai minmum de 6 mois après vos débuts) en deux semaines un diplôme professionnel d'OWSI - essentiellement des organisations Padi, Ssi et Sdi -, Open Water Scuba Instructor pour encadrer et former une pratique de la plongée loisirs en profondeur limitée (maxi 40 mètres) et sans paliers de décompression.
  • en France où la plongée est dite sportive et considérée à risque car elle permet l'accès à de grandes profondeurs (60 mètres) et des plongées plus longues nécessitant des paliers de décompression, c'est l'état exclusivement qui gère les formations professionnelles (les BPJEPS et DEJEPS, respectivement Brevet Professionnel et Diplôme d'Etat de la Jeunesse et de l'Education Populaire et du Sport) alors que ce sont les fédérations de plongée - majoritairement la Ffessm, Fédération Français d'Etudes et de Sports Sous Marins, délégataire de l'état - qui gèrent exclusivement les formations d'enseignants bénévoles (Initiateur, MF1 Moniteur fédéral premier degré et MF2 Moniteur fédéral deuxième degré).
Comprendre les durées de formations pour devenir moniteur de plongée

Supposons que vous ayez passé les 4 premiers niveaux qui vous permettront d'être guide de plongée quelle que soit l'ogranisation française ou étrangère, ce qui vous demandera à minima 6 semaines de formation (pour les lecteurs experts je vous demande de ne pas crier au loup j'ai bien dit 6 semaines à minima, c'est à dire pour des candidats très exceptionnels, aussi bien au niveau physique pratique théorique et mental, sachant que bien plus... voir davantage sera nécessaire la plupart du temps).

  • Vous voulez exercer à l'étranger ? Un diplôme d'OWSI se passe en un peu moins de deux semaines consécutives, mais vous devez attendre d'avoir accumulé 100 plongées et pour postuler votre premier niveau doit avoir 6 mois.
  • Vous voulez exercer bénévolement en France ? L'initateur se passe en 7 jours et vous permettra d'enseigner jusque 20 mètres, mais vous dépendrez d'un directeur de plongée. Le MF1 se passe en environ 8 semaines (1 semaine de stage initial, 6 semaines minima de stage pédagogique, 1 semaine de stage final et examen) et vous permettra d'enseigner jusque 40 mètres et de devenir directeur de plongée. Le MF2 vous demandera plusieurs mois de préparation pour enseigner jusque 60 mètres et participer à la formation des moniteurs au travers de stages pédagogiques.
  • Vous voulez être professionnel en France ? Alors passage obligatoire par les organismes d'état nommés CREPS (Centre Régional d'Education Populaire et de Sport) pour faire un brevet professionnel ou un diplôme d'état.
    • Le Bpjeps se passe en 3 à 4 mois dont 2 en stage en centre de plongée et vous permettra d'enseigner jusque 20 mètres, mais vous dépendrez d'un directeur de plongée.
    • Le Dejeps se passe en 10 mois dont trois en stage en centre de plongée et vous permettra d'enseigner jusque 60 mètres (si vous êtes itulaire de la spécialisation ad hoc), de devenir directeur de plongée et d'encader des stagiaires BP et DE.
    • Le cursus du Desjeps, expert en plongée, n'est pas encore vraiment mis en application même si les titulaires comme moi de l'ancien Bees2 ont ce titre d'office par équivalence.
    • Pour tous ces cursus des allégements existent (donc moins de temps et moins de budget de formation) : un MF1 fera son BP en quelques semaines, un MF2 aura une réduction de parcours de quelques semaines pour son DE. Celle-ci dépend des CREPS et des candiats.
​​Le coût des formations pour devenir moniteur de plongée

Pour passer vos quatre premiers niveaux je vous laisse faire votre marché, vous pouvez bien sûr les consulter sur Aquadomia.com

Les tarifs constatés pour l'initiateur sont de quelques centaines d'euros, plus d'un millier d'euros pour le MF1. Pour l'OWSI sur une dizaine de jours, chez Padi comptez un minimum de 2500 euros en coût total, avec des organismes de moindre notoriété mais de toute aussi bonne qualité comme SSI et SDI la facture sera de l'ordre de 1500 euros. Pour le BPJEPS en environ 4 mois, le tarif serait de l'odre de 5000 euros (2500 si vous êtes MF1), pour le DEJEPS en 10 mois comptez 9000 euros (souvent pris en charge par les budgets régions ou les fongecif) moins allègements de durée et tarif si vous êtes Mf1 ou Mf2.

Choisir son école de plongée pour devenir moniteur, c'est simple

Là dessus je ne suis pas très objectif en tant que gérant de l'école Aquadomia.com , mais je ne peux que vous conseiller de vous forger votre avis sur les retours d'expériences et le bouche à oreille. C'est toute la difficulé de la plongée face à d'autres actvités : vous pouvez difficilement voir si un moniteur de plongée est bon à priori, alors qu'il vous est facile d'évaluer un prof de tennis en assistant à ses cours avec ses élèves.

Résultat des courses les pratiquants s'en référent généralement derrière des labels pour se rassurer : pour parler des plus importants PADI (Professionnal Association of Diving Instructor) pour le monde et FFESSM (Fédératon française d'études et de sports sous-marins) pour la France. Mais la couleur de la carte ne fait pas la qualité de la formation !

Personnellement pour Aquadomia je suis multilabel : ANMP (Association Nationale des Moniteurs de Plongée) - FFESSM - PADI et SDI / TDI (Scuba Diving International et Technical Diving International).

Pour la formation d'instructeur de plongée OWSI j'ai choisi SDI pour quatre raisons :

  1. La philosophie de formation qui laisse une liberté pédagogique voisine des organisations françaises et laisse la place au talent et à l'intelligence du moniteur pour permettre d'avoir des formations de grande saveur là ou PADI impose son "diktat" avec ces standards sur les déroulements des séances ce qui peu produire des formations plus aseptisées.
  2. L'ouverture vers le fantastique marché de la plongée "TEK" qui se développe enfin en permettant de démocratiser l'usage de nouveaux équipements et d'autres gaz que l'air pour accroître la sécurité en profondeur. En effet SDI a été créé par TDI, leader mondial de la plongée tek.
  3. Les prérogatives étendues des instructeurs OWSI SDI qui peuvent former jusqu'à l'assistant instructeur alors que les instructeurs Padi et Ssi sont bridés à l'enseignement jusqu'au quatrième niveau, le guide Divemaster. Un autre avantage de SDI, c'est la possibilité d'agir seul indépendamment là où Ssi vous oblige à être affilié à un centre de plongée.
  4. Les tarifs, bien moins élévés que ceux de PADI qui vous permettent d'obtenir un prix global de formation très accessible.
​En résume, même si l'article est long voci un résumé simple et mon conseil pour vous lancer pour devenir moniteur de plongée :

Assurez-vous que c'est bien pour transmettre votre passion de la plongée que vous voulez devenir moniteur de plongée. Si votre ambition est uniquement de plonger égoïstement "pour votre pomme", trouvez un autre projet.

Si vous partez du début visez une formation qui permettent à la fois la plongée loisirs à l'américaine et la plongée sportive à la française avec en but final de votre première étape de formation une formation combinée Niveau 4 et Divemaster (mais pour ça vous n'avez pas besoin d'avoir à chaque fois les 2 niveaux de chaque organisation, vous pouvez arriver soit niveau 3 soit rescue diver).

Pour être international faites un instructeur de plongée OWSI SDI, avec aussi un MF1 pour exercer en France bénévolement. D'ailleurs si vous commencez par le MF1 vous pourrez avoir l'instructeur OWSI SDI avec une passerelle peu coûteuse de quelques jours.

Si vous souhaitez être rémunéré en France (salaire moyen 1500 euros voir mon article sur le salaire d'un moniteur de plongée) passez plutôt le DEJEPS qui offre toutes les possibilités. Même chose avec le DEJEPS vous pourrez avoir l'instructeur OWSI SDI avec une passerelle peu coûteuse de quelques jours. Ne faites le DEJEPS que si vous êtes vraiment déterminé à travailler pour pas grand chose de manière souvent saisonnière pour un métier physiquement exigeant, inutile de gonfler les rangs des "couch potato" sortis de pôle emploi pour faire le DE et qui préférent retourner dans leur canapé devant la playstation après la formation.

J'espère vous avoir éclairé sur les modalités de formation au monitorat de plongée, et je peux personnellement vous assurer que pour ma part j'estime exercer le plus beau métier du monde qui m'apporte une ligne du bas sur le bulletin de salaire qui n'a pas d'équivalent : la ligne bien-être et du "bien dans ses palmes" !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article