Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Vincent Défossez

Bien choisir votre équipement de plongée

Choisir votre équipement de plongée made in France

Comment choisir votre combinaison de plongée ?

Choisissez la plus facile à enfiler et celle qui vous maintient le mieux au chaud !

Pour celà je conseille un modèle à fermeture frontale beaucoup plus facile à gérer seul, en une seule pièce pour faciliter l'enfilage, avec cagoule intégrée qui vous évitera de l'oublier ou de la perdre.

Si vous ne plongez que sous les tropiques une combinaison 3 à 5 mm à cagoule séparée suffira, pour des eaux tempérées comme à Marseille privilégiez une 7 millimètres avec cagoule intégrée (NB : c'est la meilleure solution de ne pas oublier sa cagoule !). Bien sûr il vous faut des manchons aux poignets et chevilles pour limiter les entées d'eau, si possible du néoprène plus flexible au niveau des articulations et des doubles coutures de qualité.

Personnellement je préconise les combinaisons dites "humides" comme la Focea Comfort de Beuchat mais elles ne conviendra pas aux plus frileux qui pourront se tourner vers les combinaisons semi étanche qui protégent mieux de l'eau et donc du froid, mais avec une fermeture éclair qui offre moins de souplesse, même si elle est situé sur la poitrine. Un inconvénient pour la nage.

L'autre solution consiste à ajouter une "sous-couche" et là la Smatrskin de Beuchat est bluffante : elle vous tient au chaud, non seulement sous l'eau, mais aussi une fois sorti de l'eau.

Le top du top pour plonger en eau froide ou pour les très frileux reste la combinaison étanche ou sèche. Il en existe de deux types : celles en néoprène et celles en toile. Toutes les deux sont un calvaire si vous les mettez en plein soleil : on cuit à l'intérieur !

Les combinaisons sèches en néoprène qui protégent de l'eau et du froid sont souvent plébiscitées pour leur souplesse et leur ajustement près du corps et le fait qu'elles ne nécessitent que des "sous vêtements" de faible épaisseur de type lycra ou polaire. Mais pour moi elles sont à éviter définitivement car leur inconvénient majeur réside dans leur rétention d'humidité (condensation, transpiration...) qui les transforme en cloaque en utilisation intensive sans séchage ultra minutieux... et aucun fabricant ne vous dira comment la laver pour faire disparaître l'odeur de fennec ! Donc à n'utiliser que si vous êtes un plongeur du dimanche et que vous avez l'occasion de l'aérer et de la faire sécher toute le reste de la semaine !

Les combinaisons sèches en toile présentent l'inconvénient d'un hydrodynamisme peu optimisé et d'une gestion nécesitant plus de pratique avec du lest assez lourd mais d'une polyvalence plus grande et surtout d'un entretien bien plus facile. La panacée à mon avis est d'avoir une combinaison étanche en toile extensible avec fermeture frontale et des manchons en latex (prévoir de les changer une fois par an c'est super fragile et ne supporte ni chaleur ni hydrocarbure) ou mieux en silicone ! La protection du froid va dépendre uniquement du vêtement que vous mettrez en dessous, les fameuses "souris", comparables à des combinaisons de ski confortables avec sur couche hydrophobe et intérieur moelleux ! Un véritable pyjama confort... Personnellement j'ai choisi la Abyss Dry de Beuchat, et là je n'ai jamais froid !

Comment choisir vos palmes ?

La palme la plus polyvalente reste la palme réglable, c'est à dire celle qui comporte des sangles et se porte avec des botillons. Son gros avantage réside dans ses qualités "tout terrain" : bonne pour la plongée, pour la nage... et pour la marche ! En effet le fait de porter des botillons en néopréne (généralement 4 à 5 millimètres.... bien chaud !) à semelle épaisse vous permet de crapahuter sur les chemins et rochers sans craindre d'endommager votre matériel. Pour bien la choisir, privilégiez un modèle suffisamment ferme avec un système de sangles robustes aisément remplaçable en cas de casse. Un sanglage qui semble fragile ou compliqué est à écarter, celà sera synonyme d'une plongée annulée en dernière minute un jour ou l'autre pour cause de palme inchaussable.

La palme chaussante reste la préférée des puristes tant elle épouse bien la forme du pied chaussé de son indispensable chausson de 2 à 4 millimètres... Une merveille pour la nage et la performance. Si en plus vous choisissez des palmes dites "de chasse" aux allures démesurées alors là c'est la découverte de la nervosité et de la réactivité à l'état pur ! Inconvénient : leur encombrement et la fragilité des chaussons qui sont à renouveler régulièrement !

Comment chosir son détendeur de plongée ?

Choisissez un détendeur d'une grande marque, avec une fixation DIN à visser bien plus robuste et légère que l'ancien système à étrier. Pour garantir un confort constant quelque soit la pression de la bouteille et la profondeur prenez un modèle dit compensé au premier étage (celui qui se visse sur la bouteille) et au deuxième étage (celui que l'on met dans la bouche). Le mieux est aussi d'avoir un détendeur fait pour les eaux froides, il sera ainsi tout terrain et vous permettra d'éviter le phénomène désagréable du givrage qui génère panique de par l'afflux continu d'air et le vidage de la bouteille quasi immédiat. Membrane ou piston ? Peu importe ils fonctionnent tous les 2 très bien. Personnellement j'utilise un détendeur Beuchat VR200 Soft Touch HF : un super produit qui est fabriqué directement à Marseille même !

Comment chosir son gilet stabilisateur de plongée ?

Le plus léger possible si c'est pour voyager, avec des poches à lest intégré pour ne pas vous casser le dos avec une ceinture et si possible en volume dorsal de manière à goûter le plaisir de se sentir porté par votre bouteille et limiter ainsi les douleurs lombaires !!! Des anneaux solides en métal seront vraiment un plus pour arrimer votre matériel. Personnellement j'utilise la Master Lift Tek Beuchat et c'est un vrai régal au quotidien en utilisation, même si pour des déplacements c'est plutôt lourd et encombrant... il faut bien faire des choix !! Et pour le voyage je privilégie la X air light 2, un régal de légéreté et de polyvalence !

J'espère vous avoir éclairé sur les critères de choix importants pour votre matériel de plongée. Si vous envisagez une formation de moniteur de plongée au sein d'Aquadomia, que ce soit pour une formation niveau 4 initiateur E2, une formation OWSI ou une formation moniteur de plongée TEK, sachez que nous vous proposons en partenariat avec l'Espace Beuchat un pack équipement complet pour moniteur de plongée avec une promotion exceptionnelle et exclusive à -30 % !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article