Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Sébastien Barré

Formation plongée N2 N3 Rescue et Recycleur à Marseille

Inteview d'Yvon, stagiaire en formation Niveau 1 Niveau 2, Rescue et Recycleur à Marseille

Bonjour Yvon, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Quelle est votre profession, quelles sont vos passions ?

Je suis ingénieur de formation, spécialisé en aéronautique, j'ai 52 ans, je dirige une petite PME de conseil et logiciels. Mes passions ont évolué dans le temps (sport, voltige aérienne, tir à l'arc,...)

Pourquoi et comment êtes-vous devenu plongeur ?

Une première fois "par accident" à 16 ans, en piscine loin de la mer, avant l'invention du gilet stabilisateur, du manomètre HP, du détendeur de secours, avec de belles bouteilles jaunes fixées sur le dos avec des ficelles, un détendeur avec deux gros tuyaux qui ressemblent à un recycleur d'aujourd'hui, et un système de tirette de réserve assez rudimentaire et qui provoquait de belles surprises par 20 m de fond... Puis, après une longue interruption entrecoupée de quelques plongées "tropicales", je m'y suis remis sérieusement il y a trois ans, je pense en remplacement de la voltige aérienne.

Que préférez-vous dans la plongée ?

Ca vide la tête : on ne peut penser qu'à ce qu'on fait au moment où on le fait. Les soucis, les plannings, les malfaisants,..., tous attendent à la surface (et même au port !)

Comment avez-vous connu Aquadomia et quelle formation y êtes-vous venu faire ?

J'ai connu Aquadomia par Internet, je cherchai à l'époque une formation Rescue+N2, sur mes dates fonctions de mes impératifs personnels et professionnels, et sur une période bloquée en enseignement intensif. J'y suis revenu pour mes formations N3 et recycleur.

Par exemple, quel type d'exercice avez-vous réalisé dernièrement lors de votre formation ?

Une formation recycleur, avec la gestion des cas de pannes

Pourquoi cette formation et quels projets avez-vous pour la suite ?

Le recycleur correspond à ma formation professionnelle et à mon fonctionnement mental. Et je veux encore progresser et apprendre de nouvelles choses. Tant que ma santé me le permet, je vais plonger au maximum compatible de mes autres activités, et au maximum en recycleur. Pour l'instant, l'objectif est de maitriser la machine, pour ensuite passer en Trimix.

Que pensez-vous d'Aquadomia et de l’apprentissage de Vincent ?

Du bien sinon je ne serai pas revenu quatre fois ! Plus spécifiquement, j'apprécie la souplesse de planification et le caractère intensif. Egalement l'attitude pédagogique de Vincent, toujours calme et à l'écoute. Enfin son organisation, il tient ses engagements et n'oublie pas les informations et les demandes qu'on lui transmet. Et on y retrouve souvent des jeunes en formations longues, qui ont de vrais projets de vie ! Ca rajeunit un peu...

Quel est votre avis sur la plongée à Marseille ?

Quand on habite près de la région parisienne, Marseille est une destination plongée incontournable : des eaux pas trop froide, des fonds intéressants, un climat clément, des structures pro, et 3h20 de TGV. Nulle part ailleurs je ne retrouve tous ces points. J'ai plus près, mais plus froid, ou plus beau et plus chaud, mais beaucoup plus loin !

Avez-vous été satisfait par les sorties en mer réalisées avec Biakwa.com ?

Tout à fait, le contraste est fort entre deux plongées avec retour au port sur un bateau plein de plongeurs, et le lendemain deux plongées sans retour au port, seuls sur le bateau, avec de la place et du temps. Cette formule a de l'intérêt, même si le prix de revient par plongée n'est pas du tout le même, car dans mon cas et celui de ma fille, la rentabilité "plaisir par Euro dépensé" est en fait meilleure avec Biakwa.com. Même si les plongés sont assez similaires à celles d'un club classique, c'est les mêmes spots, l'absence de stress, le calme, la place à bord,, etc, induisent une satisfaction supérieure. Nous avons pu plonger une heure à deux avec un guide, ce qui est difficile dans une structure plus grosse, où il y a toujours quelqu'un qui a déjà vidé sa bouteille ou qui est pressé d'aller voir plus loin. La plongée pour moi ce n'est pas seulement les 45 (ou 60) min sous l'eau, c'est toute la journée de plaisir, et dans ce cas le concept Biakwa prend son sens.

Merci beaucoup Yvon, et à bientôt !

Inteview d'Yvon, stagiaire en formation Niveau 1 Niveau 2, Rescue et Recycleur à Marseille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article